ToIP Step 1

Le mar. 21 septembre 2010 par Kasey

Au programme : Modélisation, Evolution de la téléphonie, Apparition de la VoIP, RTC

Note : le terme de ToIP et similaire à VoIP.

Modélisation

On modélise la VoIP en deux plan : - plan de contrôle - plan d'usage

Note : par les passé les opératrices étaient surnommées les Demoiselles du téléphone.

Evolution de la téléphonie

  • Au commencement des opératrices commutent les utilisateurs suivant leur demande en câblant manuellement le circuit sur un tableau de bord (Communication Paris -> Marseille 2min)
  • Puis une machine comptant les impulsions envoyées par les téléphoner a cadrant commutent un système de barre verticale et horizontales permettant de les faire entrer en contact et de créer ainsi un système de commutation.
  • Quelques temps après la numérotation par impulsion est remplacée par le DTMF
  • Dans les années 60-70 on commence a faire de la data et on transmet cette dernière par la bande vocale. C'est l’apparition des MODEMs.
  • Dans les années 80 c'est l'apparition du numérique. Les machines crossbar qui sont très volumineuses sont remplacées par des machines électronique qui sont plus compactes. De plus on code la voix en data et on met en place un multiplexage temporel. (Communication Paris -> Marseille 20s)
  • Mise en place d'un canal sémaphore. On place toute les données type signalisation et numérisation dans un canal spécialisé. Ainsi on n'as plus de problème d'attente de mise en communication (Communication Paris -> Marseille 20s)
  • Au 21eme on passe dans l'aire de la VoIP avec une communication qui tend vers le PC à PC. Ainsi le plan de contrôle deviens tout simplement le système de transport data habituelle ainsi que de nos PC. Le plan usage lui se limite a la communication avec l'utilisateur. Ainsi tout le système est simplifié par l'aire numérique.

Apparition de la VoIP

  • dans les année 90 on vois apparaître des passerelles convertissant les données voix analogique vers un réseau VoIP. Ce genre de système est beaucoup utiliser a l'international dans les années 90 car a l’époque le transport de la voix est très cher : 1€50 la minute.
  • le problème de mêler des données avec de la voix pose le problème du transport dans des contraintes correctes. C'est le problème de la QoS
  • Le premier commutateur VoIP de Nec sors dans les année 95. Dans la même période Cisco rachète une start-up prométeuse dans la VoIP.
  • 2003 on vois le déploiement de la VoIP dans les entreprises
  • 2004 c'est l’explosion
  • Free inonde le marché avec ses freebox et impose la VoIP auprès du grand public

RTC

Avantages

  • le RTC demande la mise en place d'un tuyau dédié permettant d'assurer une qualité optimale de la voix

Défauts

  • grosse perte d’efficacité car le canal est sous utilisé :
    • communication généralement half duplex entre deux humains
    • mise en place d'un système de compression développé dans les année 70
    • impossible d'augmenter la qualité du sons car la bande passante est réservée a 64kbit/s

Technologie

On utilise toujours :

  • du -48 volt
  • la numérotation est transmise par modulation vocale
  • une inversion de polarité signifie un raccroché

Le RTC étant toujours basé sur la vielle commutation par téléopérateur, on a toujours un système de commutateurs numériques. Lorsque l'on fait un numéro de téléphone ce dernier est analysé par le commutateur. Le commutateur regarde le premier numéro et fait passer au bon commutateur l'appel qui fait lui-même suivre etc. De même dans l'autre sens tous les commutateurs se retransmettent les ordres type raccrocher.

Composition d'un numéro

Un numéro est composé comme il suit : EZ.AB.PQ.MC.DU

  • E = identifiant pour l'international
  • Z = zone
  • AB = département
  • PQ = numéro de commutateur
  • MCDU = Miller centaine dizaine unité (uid)

Numérisation du réseau de bout en bout

Vers la fin des années 80 est apparus la mise en place d'un réseau numérique de bout en bout le RNIS commercialisé par France Télécom sous le nom de numéris. Ce réseau est composé de l'agrégation de deux canaux de communication 64kbit. 30kbit sont dédiés à la voix et le reste est destiné à faire de la data. Cependant cette technologie ne c'est jamais démocratisée chez les particulier et na pas vraiment percé chez les utilisateurs. Actuellement le RNIS reste parfois comme solution de secours en cas de défaillance des connexions ADSL.